Gerard Gorille le souffle pensée

  Ligne de partage des eaux

entre l'homme et la bête

passe le flux des pensées muettes

sa grosse patte

par dessus le souvenir

en élargissement d'être

à effleurer la flamme unifiante .

 

Gare au monstre

pulsions et phantasmes assortis

en chacun de nous

offrir la pulpe amère

au plus offrant

des passants de l'éveil .

 

L'homme au chapeau et lunettes

Harold Lloyd réincarné

bredouille de ravissement

la fleur en bandoulière

les onomatopées

d'une marche nuptiale

vers l'autre rive apparue .

  

 ( oeuvre de Sylvain Gérard . )

 

263