IMG_3864

 

Un regard

du côté des marguerites

aux tiges longues

des coccinelles remontantes .

 

 

Un regard 

en haleine d'être

du frais partage

des mots de tous les jours .

 

Un regard 

de toi vers moi

à pieds joints dans la flaque d'eau

de moi vers toi .

 

Un regard

venu d'au-delà du conscient

la trace d'un passereau

fuyant sa signature .

 

Un regard 

qui embrasse sa vie

et prend conscience de sa mort

tel le matador dans l'arène .

 

Un regard 

dans l'entre-deux

de sa condition spirituelle

et infiniment mortelle .

 

Un regard 

en sa solitude

dans sa limite

dans son ouverture .

 

Un regard

qui n'a rien à faire

et se contente d'être 

ce qu'on est .

 

Un regard

qui permet de vivre

malgré ses ignorances

grâce à son innocence .

 

Un regard

qui adhère sans savoir

d'où souffle le vent

d'où procède la lumière .

 

Un regard

qui nous sauve

en équilibre

du risque des cris et des pleurs .

 

Un regard

un premier pas

cette foi du charbonnier

comme en passant .

 

Un regard

si présent 

qui sauve et s'expose

le temps d'une métamorphose .

 

Un regard 

qui transmet

le sable du désert

le don du mystère .

 

Un regard

d'une vie l'autre

une force

à soulever les montagnes .

 

Un regard gratuit

comme la lune en plein jour

dans l'exaltation

des paupières battantes .

 

Un regard

disponible dans l'instant

disponible à tout jamais

en ultime ressource .

 

Un regard

qui ne fouille pas

mais rassemble

les étoiles du matin .

 

Un regard

tel un soleil levant

enrubanné 

dans ses draps de miel .

 

Un regard si doux

une merveille

au bout du doigt

nu retenu vécu .

 

258