IMG_0377

      Pirouette de la lettre

en l'arrivée de celle qui ne vint pas

aux commémorations des mots mordus par la dent principielle

aux safrans sachant chasser les vents mauvais

aux calunes courbées sur la lande de l'enfance

aux fresques enturbannées

que dis-je ?

si je ne fabrique l'au-delà

que fais-je alors de si parcimonieux

ballerines de tendresse

aux creux des vagues amoureuses

à se fâcher avec la bête

à s'élever au matin gracieux

par dessus l'hypertexte des attentes clamées

en chasse-patates derrière le peloton moutonnier

j'erre en carême d'Être

et produis le déficit

estuaire frémissant

au marquage des dauphins

en vacance du tout venant

en acceptation du tout venu

griffant d'un ongle acéré

sur l'orgue basaltique

les errances parcheminées

ces questions froides 

en avidité de connaître

au désespoir d'avoir connu

le simple effet d'un son

au point chantre de l'église

ma jungle

mon Guernica des causes perdues

ma vaillance

ma basilique Saint-Ferjeux

mon enfant de terre et de ciel

unique élan du savetier

près de sa galoche centuriale

à décrépir les monts et merveilles

d'un horizon éloigné

à force de rames

sur la mer Morte

et de coups de menton

contre le mur des lamentations .

 

257