DSC02433

 

Toute échancrure mérite ramage .

des doigts de chanvre

écarquillent la paille de remplissage

ainsi va le linéament des permissivités .

 

Auguste admonestation

faite d'une haute chaire

coloriée par de petits enfants

ainsi vont les pastoureaux .

 

Assise à l'écart

en réception de l'indicible

la merveille pleure son sautoir

égaré au labyrinthe des mots .

 

Les chants suivent les andantes

au statut anomique

ombres du siècle

parcourant le gravier dominical .

 

S'élèvent puis s'abaissent 

les facondes , signes et lèvres

le doigt posé sur l'icône

au gré des allégories psalmodiées .

 

D'un côté montent les connaissants

de l'autre atterrissent les vivants

conduites de l'esprit

sujettes aux occasions de croissance .

 

Filtre à la croisée du transept

en relation du coeur brisé

ce puissant désir d'aimer et d'être aimé

en accomplissement du grand saut promis .

 

 

255