DSC03041

     C'est faire preuve de courage que d'affronter la peur lorsqu'elle se glisse en nous, dans notre corps, nos émotions, nos pensées et notre coeur .

Nous pouvons nous en remettre pour cela à notre intuition la plus fine, celle qui s'ouvre à ce qui s'advient lorsque nous rencontrons des épreuves . Il est bon en particulier de la suivre quand vient le moment de faire des choix au quotidien  .

Les éléments de cette intuition proviennent d'un niveau de conscience qui se situe bien au-delà de la logique et de la raison raisonnante . Aussi faut-il parfois beaucoup d'allant et de détermination pour suivre ces conseils qui nous semblent parfois aller à l'encontre du sens commun et peuvent même paraître stupides  .

Et là, en ces circontances singulières et ô combien exceptionnelles, lorsqu'il y a un contact fort entre notre être global et un fait environnemental exceptionnel ou une émotion puissante, nous ne devons pas laisser passer cette chance de grandir à soi, en utilisant nos forces mystiques que sont la foi et la grâce tout autant que nos capacités philosophiques et psychologiques .

C'est ainsi que nous pouvons demander à la grâce de la fortitude de nous apporter le déclenchement et la constance nécessaire pour accomplir notre tâche au milieu du chaos et de l'incertitude .

Nous savons comme il est facile de se laisser séduire par la peur et difficile de s'en extraire lorsqu'elle prend d'assaut nos pensées et nous incite à nos rétracter sur nous-même, autour de montages illusoires et de fausses sécurités  .

Cette peur est ce serpent qui se glisse entre les pierres du mur de notre château intérieur . C'est ainsi que le décrit Thérèse d'Avila, qui pour se garder de la peur, implorait le Très Haut afin de se garder alerte de corps et vigilante d'esprit pour s'envelopper du pouvoir de la grâce comme mesure protectrice de son château personnel .

                                                         

" Que cette grâce nous maintienne les pieds sur terre, bien centré dans l'intimité de nos pensées nourries tout autant par le discernement et la légèreté de l'ouverture à ce qui est, que par la relation aux autres  .  Puisse la peur ne jamais prendre possession de mon corps, de mon coeur, de mes pensées et de mon âme afin que mes actions soient justes " .

 

181