06 janvier 2014

La cabane de Beaumont

       En hiver dedans il faisait si doux  ...  la joie farandole des rires et des bousculades sonnait l'allongement infini du temps de l'enfance .     En hiver ...  les rideaux tirés  ...  les matelas coussins couvertures et carrés de mousse se sont empilés  ...  gigantesque symposium des créativités physiques et vocales d'une poussée primesautière . En hiver les mots que l'on lance sont l'hameçon des gerçures du souvenir ... ne reste que le froissement... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]