IMG_0217

 

     En hiver dedans il faisait si doux  ...  la joie farandole des rires et des bousculades sonnait l'allongement infini du temps de l'enfance .

 

 

En hiver ...  les rideaux tirés  ...  les matelas coussins couvertures et carrés de mousse se sont empilés  ...  gigantesque symposium des créativités physiques et vocales d'une poussée primesautière .

En hiver les mots que l'on lance sont l'hameçon des gerçures du souvenir ... ne reste que le froissement des papiers cadeaux gisant en boule le long des murs .

En hiver il y a des endroits propices aux enjambements du quotidien pour plus de plaisir encore heurter de la voix et du geste l'ordonnancement des adultes .

En hiver le soupe est chaude  ...  elle brûle la langue et nous fait souffler sur le contenu de la cuiller  ...  se lève alors les lentes marées propices au bien manger et dormir  ...  le soir quand le marchand de sable va passer .

En hiver point de salamalecs  ...  rien que des yeux rieurs que les couplets de la chanson évacuent dans la pause champêtre d'un refrain  connu par tous .

En hiver on met le bonnet et les mitaines pour mieux voir l'arrivée du couchant  ...  en catimini  ...  quand les guirlandes de lumière paraissent lucioles aux prémices d'un matin lointain  .

Les enfants savent eux que l'hiver est doux à qui sait aimer  ...  et qu'à bien s'amuser et se respecter les uns les autres l'on tisse la trame des jours à venir  ...  manière d'engranger selon la tradition les ingrédients nécessaires à la fabrication du pain de demain  .

 

178