15 novembre 2013

Au bac à sable des hirondelles

    Au bac à sable des hirondelles y'a des fils de la Vierge partout sur le pourtour et dans les à-jours y'a des rais de lumière et des nœuds d'ombre pour les enfants de la ronde leurs mains fouillant la poussière d'anges aux effluves acidulées .   Au bac à sable des hirondelles y'a des images d'Epinal par dessus les têtes blondes si bien que l'oiseau au vol rapide s'en empare pour quelques signatures plus loin griffer l'azur et déposer au fronton des maisons la farandole qui danse .   Au... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 05:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 novembre 2013

L'Homme "coamès"

    L'Homme est un tout indissociable. Par l'intégration du corps, la prise en compte de la psyché associée à une dynamique d'ouverture de conscience dans une perspective spirituelle, l'Homme est Un. Cette vision tripartite de l'être humain constitué par : le corps -CO-, l'âme -AM-, l'esprit -ES- est essentielle pour s'inscrire sur notre chemin du grandir de l'être, pour l'Homme "coamès" . Le corps n'est pas le tombeau de l'âme comme le pensait Platon, mais l'instrument de musique inspiré par l'Esprit. Dans notre... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 16:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2013

Nyctalope et Noctambule de concert

       Nyctalope et Noctambule de concert se promenaient main dans la main sous un grain de passage . Dépenaillés et hors d'usage ils se confondaient avec la saumure qu'un typhon malvenu avait déversé l'avant-veille sur l'avenue des menées occultes . Capables de se prendre à parti quand le jour viendrait, l'un par trop de bâtonnets, l'autre par assignation à la grâce divine, ils contraignaient leur entourage à sortir de leur réserve pour, à force de coups de trompes de brume, ouvrir les lèvres d'un soleil... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 04:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2013

Science, vision et union

        Science de l'écorché des choses et des formes en l'apparté de ce qui se dit et se comprend en distinction simple la vie par morceaux de chants et de cris en dissonance les peaux d'une seule pièce sur la table des démonstrations l'occupation de toutes les anfractuosités sous l'écorce de bouleau aux signes cunéiformes sans l'once d'un espace de liberté tout est à couvert sous les tirs conjugués des explications livres ouverts feuilletés au vent des retables éclatés par cette soif de... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 03:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]