pied d'Egypte

  

Je ne sais qui m'a mis au monde

ni ce qu'est ce monde

ni qui je suis .

 

 

 

 

Je vois ces année-lumières qui m'entourent

et me trouve coit

en un point de cette immensité

sans savoir pourquoi je me trouve ici plutôt qu'ailleurs .

 

Je ne sais pourquoi ce peu de temps qui m'est donné de vivre

se trouve ici à mes pieds

enchâssé de toute éternité

dans ce qui m'a précédé

et dans ce qui me suivra .

 

Je ne vois qu'infinités

de toutes parts

comme poussière virevoltante dans le rai de soleil

comme forme effacée par la forme qui suit .

 

Ce que je sais

c'est que je dois mourir

mais ce que j'ignore

est cette mort même que je ne saurais éviter 

et qui me convoque à la vie

tel l'enfant prodigue 

dans les bras du père

dans ce monde de mystère

où l'infractuosité des promesses

nous convoque à être ce que nous avons toujours été

dans la chambre nuptiale des commencements

l'ombre de ton ombre

ma destinée  .

 

167