DSC02451

 

Les mains hautes vers le ciel

à toucher les étoiles

et puis se rendre compte

qu'elles éclairent

ces mains

 

flamme hypnotique de la bougie

qu'on ne veut voir s'éteindre un soir de vent

des mains de cire d'abeilles

à épeler ton nom sur les nuages

se glisser hors du couloir de la mort

éviter les broutilles échangées à la porte du paradis

ne rien faire plus

pour tête nue

en humilité

recevoir

cette main tendue

dans le silence de la poésie

le son clair

du clavier de toutes les musiques

vers lequel se mettre en marche

lente déflagration des phrases

sur l'invisible de la rencontre

à rendre visible le joli bleu d'un ciel

que lissent des doigts de fée  .

 

162