DSC01770

 

Toi si transparent

fricassée des grillons dans la prairie

à la tombée de la nuit

regard ouvert à l'éveil d'un ciel étoilé

hors d'atteinte

à la source des murmures  .


Tu es venu des profondeurs terrestres

de mille pétales constitué

devant l'arrivée trépidante des étourneaux

à répéter

que la marée ne monte

 que les appels s'effacent

étouffés en fond de cale

à espérer que la dernière goutte de pluie tombe

sur l'aile de la nuit

de feuillages parée

aux cimaises de la nostalgie

à guetter le furtif passage

d'entre le féminin et le masculin

et renaître en ton sein .

 

147