DSC01299

     Dieu est une métaphore pour tout ce qui transcende les plans de la pensée intellectuelle.

La pensée intellectuelle est une fleur qui n'abolit pas Dieu.

Dieu parfois en ses thuriféraires peut sembler la plante racine de toutes choses.

Cette pensée intellectuelle qui à reculons amorce la trace inquisitrice du débordement divin est la rampe d'accès à la vérité.

Son pistil d'amour au bord de la congestion fiche la flèche de la connaissance hors de la permissivité du péché.

La sagesse à demi enfouie aux prémisses de la beauté est l'antichambre du grand chambardement.

A se poser l'insecte butineur pourrait découvrir le pot aux roses de la liberté.

L'effluve crépitante de mille étincelles d'amour en bordure de la langue de feu marque la venue de celui qui dit.

La poésie en sa quête d'émerveillement est la métaphore du Mystère.

 

145