11 mai 2013

Mon amie

  De t'avoir rencontrée me remplit de joie, toi, différente de moi et pourtant si proche . Tu m'accompagnes et me calmes lorsque le temps est à l'orage, que de noires pensées montent de mes gouffres amers et que mes réparties sont excessives . Tes fermes colères que l'on pourrait croire feintes me sont le remu-méninges vibrant et salvateur lorsqu'atteinte par un assoupissement de l'attention et de l'âme je balbutie de vagues réponses devant le risque de la nouveauté . Je t'aime, sans l'ombre d'un doute, que même notre... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]