Rendu - e820a988-d806-43fc-812f-c2f996f2da99

     Prendre du champ par rapport à soi-même  et à nos conditionnements .

La liberté s'acquiert au prix d'un processus de libération des attachements des peurs et des attentes, et d'affranchissement des aliénations et des servitudes. C'est se libérer des jugements que l'on se porte à soi-même et de sa propre aliénation au regard de l'autre. Aussi est-il de bon aloi de recueillir en soi son désir profond, de savoir à quoi on aspire et de s'appuyer ainsi sur l'essentiel .

La liberté ne s'exerce que dans le procesus de libération .

La liberté s'exerce dans la manière d'être face à un évènement, de choisir sa vie . C'est alors s'enraciner dans une décision, c'est dire oui à la vie .

Etre libre, c'est être ajusté à chaque situation en se respectant soi-même . Et pour celà, il faut une force intérieure et avoir retrouver le chemin de l'enfance en ayant intégré la spontanéité immanente et émerveillée à ce qui est .

L'enfant a besoin de se sentir aimé, accueilli ; aussi se conformera-t-il à ce qui fait plaisir aux autres, à ce qui fait plaisir au milieu social familial. Si cet amour n'existe pas, il perdra ainsi sa liberté et sera dans l'exil de lui-même ; il entrera dans le repliement sur lui, et son être conscient, son soi, ignorera ses potentialités et ses richesses . Ensuite, l'enfant doit être stimulé pour se dissocier de la fusion avec la mère et acquérir suffisamment de confiance en lui, pour d'instinct, continuer sa marche en avant et s'ouvrir à la vie . Nous n'avons que des illusions à perdre .

La percée de l'être nécessite de revenir à soi, sans déni, sans narcissisme, sans égocentrisme .

La quête de la liberté donne sens au chemin vers le "je suis" ; elle est quête de l'identité . Elle implique de vivre intensément les moments d'émergence du numineux, ces moments de liberté  .

La liberté se tisse quant on émerge des sollicitations de la vie ; Alors son positionnement change. Le chemin de la liberté bascule de l'existentiel vers l'essentiel .

Ce n'est pas la personnalité qui se libère, c'est la conscience qui se libère de sa personnalité .

La liberté c'est faire en sorte que les choses arrivent comme elles arrivent, non comme il nous plairait qu'elles arrivent .

La liberté n'est pas indifférente, elle est reconnaissante et en juste rapport .

La liberté, c'est se dégager et approfondir .

Alors viendra le temps d'une approche sensible où de tendre la main suffira, où l'on arrêtera de se fuir soi-même pour, en confiance, adhérer au réel . Là, l'honnêteté personnelle fera le reste et nous serons " en vérité " par rapport à soi-même parce que la Vérité est ce qui est.

 

079