IMG_0234

    Ou "autoproduction" , ou "autopoïésis". Système organisationnel développant la capacité de s'autoproduire de façon permanente en faisant référence à soi comme étant la propriété essentielle des systèmes vivants .

Elle complète ou s'oppose à la "première cybernétique" qui marque l'ajustement et la dépendance de l'homme à la machine. Plus prosaïquement, la première cybernétique constitue l'ensemble  des théories relatives aux communications et à la régulation entre l'être vivant et la machine .

La seconde cybernétique réintroduit la notion du "sujet" dans la compréhension du vivant . La discrimination du "soi" et du "non-soi" constitue la propriété fondamentale d'établir une relation avec "soi-même" dans, par et malgré la relation avec l'autre, l'extérieur .

L'être vivant en s'auto-organisant se crée lui-même .

Le retour récursif à soi, à l' "autos", ouvre le champ des possibles, de la créativité, de l'éthique . 

 

71