09 novembre 2012

Paix pour les hommes de bonne volonté

      Masse d'armes à la retombée d'un à-plomb vertigineux l'observation dura tant et tant qu'au décolletage des menues pièces de métal l'embellie ne dura point .   Ces oiseaux passèrent et repassèrent un vol de vautours dans le silence de l'attente caressant d'une tendresse discrète la houppe des pins éraflures sagaces du reptile exhalant un musc immonde que même les chevaux tournèrent brides emportant par de bruyants hennissements leurs cavaliers désemparés .   Il y avait là nu ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 22:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2012

Transfiguration

       Cercle par monts et par vaux en forêt cercle dévotionnel turgescente carapace le granite gratte et craque bubon des paradoxes qu'assagit le risque de s'émouvoir sur le destin au long cours .   Présence par hasard advenue un jour de grand vent où réunis nous l'entourâmes et jetâment l'eau lustrale l'onguent et les herbes sacrées dans l'encorbellement des missions que nous avions à signifier d'amour et d'essentialité mêlés pour recoudre les plaies et monter les échaffaudages .... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2012

Espérer

    " Celui qui n'espère pas n'atteindra pas l'inespérable ."  (Héraclite) Surtout ne laisse pas ta vie se taire . On a tous notre petite étoile qui scintille pour notre vie .  Aime et pardonne . Colore ta vie, l'essentiel est minuscule . Fume le calumet de la paix et ne tue pas . Imaginer, ça rend heureux . Des reflets de tendresse sur le fil de mon coeur, lucioles d'émerveillement . Les hirondelles reviennent au printemps, peut-être croient-elles que l'hiver nous a changés. Laisse éclore ton coeur... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 21:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2012

Repliement et ouverture

     Les différentes techniques concernant la méditation et la respiration peuvent aboutir à un repliement sur soi ou au contraire provoquer une ouverture à l'égard de l'universel .     Privé d'un élan vers l'authenticité et le désir de se perfectionner, l'homme entre en médiocrité. Il est le somnanbule de sa vie. Il échappe à sa propre conscience. La satisfaction qu'il a de lui-même dresse des séparations et construit une tour d'ivoire dans laquelle le sujet devient contemplateur de son nombril . ... [Lire la suite]
Posté par regardauvergne à 07:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]