IMG_3786

 

     L'art de pardonner c'est d'abord accepter l'autre tel qu'il est, de lui donner le droit à l'erreur, de lui permettre d'être le créateur faillible et imparfait de sa vie .

 

 

Mais pardonner ne veut pas dire excuser et justifier n'importe quoi. C'est avoir assez d'amour pour comprendre effectivement que n'importe quoi peut arriver et corrélativement que ce " n'importe quoi " ait à changer .

Le processus du pardon nécessite un réel travail sur le regard. Il y a les choses telles qu'elles sont, et la subjectivité de " comment on regarde les choses ". Il est impérieux de se mettre en face de soi-même, de ne pas se cacher devant ce qui est. L'enténèbrement du regard ne peut que renforcer l'ego d'un être alors devenu myope qui ne verrait que les apparences, et de manière assombrie .

Entrer dans le processus du pardon c'est être vigilant quant à sa posture qui ne peut être qu'évolutive et en ajustement sensible vis-à-vis de l'autre. D'abord, vérifier si l'offense est réelle, puis laisser la possibilité à l'autre de se reprendre, laisser le temps au temps en se maintenant à une certaine distance, distinguer la personne qui nous a offensé de l'offense, accepter l'autre tel qu'il est aujourd'hui, faire de l'épreuve une occasion de prise de conscience et, après avoir préparé les circonstances de la réconciliation, s'en remettre avec confiance à plus grand que soi .

Pardonner, c'est retrancher son ego, c'est aider l'autre à s'épanouir, c'est être un artisan de paix .

 

58