IMG_4080

     Chaque visage est un texte à déchiffrer .

Si j'observe le visage de l'autre sans le réduire à ce que je crois en connaître, alors une ouverture peut se produire dans ma conscience et c'est ainsi que Dieu me vient à l'idée .

Le visage de l'autre reconnu dans son altérité est de l'ordre de l'insaisissable et de l'infini .

Le visage est un continent qu'on a jamais fini d'explorer, une terre sans limite, un océan sans fond .

Ses traits, son relief comme celui de l'écorce terrestre, gardent l'empreinte de toutes les grandes et petites secousses qui l'ont marqué .

Lire entre les lignes du visage suppose une " claire voyance " qui vient du coeur, va droit au coeur et qui s'appelle l'Amour .

Le visage, cette icône de l'invisible, est bien plus fine, plus précieuse et plus belle encore, quand l'être qui l'a peinte par son vécu, est passé par l'épreuve.

La relation avec le visage se produit comme bonté .

Regarder le visage d'une personne, c'est mettre son ego de côté, c'est tenter de s'oublier, soi ; c'est se laisser contempler par le visage de l'autre, de ce prochain qui est là, en face de soi et nous oblige, nécessairement et tendrement, à faire de l'étranger son frère le plus proche.

" En te regardant ton bon sourire m'envahit ... Suis-je encore de ce monde ? "                                                     

" Merci marraine . Merci ma bonne fée . "

 

4