IMG_4635

 

     Il me semble être d'une grande importance de remettre les dettes que nos enfants ou nos proches pourraient avoir vis-à-vis de nous .

" Tu ne me dois pas l'amour que je t'ai donné, tu es libre de l'accueillir ou de le refuser " .

C'est la meilleure des conditions pour qu'ils ne demeurent pas enchaînés par la plus tendre et la pire des dettes, celle de l'affection .

 

2